Blog du fondateur

  samedi 21 octobre 2017  
Autres rubriques » Expression/Awal    Connexion   
Expres/Awal Réduire
Père Zakaria Boutros: "ennemi public n° 1 de l'Islam"?
APPEL des CHRETIENS du monde MUSULMAN
Réponse d'un kabyle chrétien à l'arrogance de certains messages
Cédre répond à l'affirmation d'un intervenant du forum "Les Kabyles ne sont pas des chrétiens"
Réponse globale aux nombreux courriels reçus réfutant les bases de la révélation chrétienne
Le Christianisme est-il d'origine divine ou satanique...(3 pages)
Dialogue islamo-chrétien. Approche réaliste et objective. Approche idéaliste et subjective
"La Bible a-t-elle annoncé la venue de Mohammed?", analyse d'un livre souvent cité sur les sites islamiques
Neuvaine par saint Augustin : du 20 au 28 août
Martyrs abandonnés. Le silence des institutions catholiques sur les persécutions des chrétiens
1er PÈLERINAGE À PAVIE auprès des reliques d'AUGUSTIN
Jésus et Muhammad
Les convertis issus de l'islam et l'avenir religieux de l'Europe
MORT D'UN TÉMOIN DE L'EGLISE PERSÉCUTÉE
La SHAHADA et le Cardinal
Dialogue interreligieux. Le Vatican dessine les lignes directrices. Déclarations diverses
Va en Enfer Notre-Dame de Kabylie !
N'AYEZ PAS PEUR!
Les chrétiens sont les plus persécutés au monde
L'EVANGILE [à] contre CORAN
"Islam. Doctrine de l'abrogation" par Père Zakaria BOUTROS
Marie-Thérèse Urvoy:"Le dialogue islamo-chrétien: du principe à la réalité"
A propos des conférences de Dominique URVOY et Tariq RAMADAN à l'Institut du Monde Arabe (IMA), le 19/02/09
MARIE est apparue en Egypte le 11/12 - 16/12 et 22/12
DISPUTATION avec les islamistes, principes de charité
Père Zakaria Boutros: La justice de Dieu, Sa miséricorde et le concept de la Rédemption
Réponses du père François Jourdan aux questions de Moh-Christophe Bilek
Le Service des Relations avec l'Islam et les persécutions antichrétiennes
Réponse du père François Jourdan à la recension critique du père Borrmans
Réflexions autour la présence de représentants de l'Église aux rencontres 2012 de l'UOIF
Dominique et Marie-Thérèse Urvoy: "Soufisme"
LETTRE OUVERTE A JESUS CHRIST pour Son Eglise en France
Chrétiens et musulmans quel avenir ensemble?
Dialogue interreligieux ou dialogue interculturel
Le séminaire islamo-catholique de Rome et l'Appel des Chrétiens du Monde Musulman
Respect au Pape
Al Jazeera Network: en Afrique, chaque jour 16.000 musulmans quittent l'islam
Attaques médiatiques contre le Père Zakaria Boutros
Un événement unique: 1968-1971 la Très Sainte Vierge apparaît en Egypte et est photographiée
LA CRÉDULITÉ DE CERTAINS CATHOLIQUES EST SIDERANTE!
Les contradicteurs islamistes se lâchent...puis se fâchent
Mon Dieu que vous seriez petit si je vous comprenais !
Chrétiens d'Orient : les martyrs oubliés
Danielle Pister-Lopez: "Des Hommes et des dieux. Quels hommes? Quels dieux?"
Le père Christophe Roucou a béni des convertis ex-musulmans
La lettre du père Antoine Moussali
Acharnement médiatique contre l'Eglise. Dénonciation de Mgr Rey. Annonces prophétiques
LOURDES, MARIE et les MUSULMANS 1ère partie
Conversion à l'Islam ?
AU ROI DU MAROC PAR RACHID, PASTEUR MAROCAIN
 Imprimer   
Titre de la rubrique Réduire

EXPRESSION/AWAL

Ce site a été conçu dés le départ dans le but de donner la parole aux convertis venus des traditions musulmanes, qui ont forcément un point de vue différent sur la religion qu'ils ont quittée pour adhérer à Jésus Christ et à Sa Bonne Nouvelle (Èvangile signifiant cela). Toutefois les hérétiques qui s'ingénient à concilier la foi islamique et la foi chrétienne nous évitent, et nous sont même hostiles parce que nous déclarons qu'il faut abjurer l'islam pour être chrétien.

Jésus est venu pour NOUS SAUVER, nous libérer. Mais de quoi? Des ténèbres et du péché, pour faire de nous ses frères et des enfants de Dieu. Assurément la doctrine islamique s'est constituée dés le début contre la Rédemption et ne veut pas entendre parler du Dieu d'Amour. Alors disons-le à tous, car c'est là notre foi : le Christ revient dans la gloire pour juger les vivants et les morts, y compris Mahomet.

Celui qui a entendu prêcher l'Evangile et ne confesse pas que Jésus est Seigneur et Fils de Dieu n'est pas son disciple et goûtera à la colère de Dieu: c'est l'Ecriture qui le dit pas le fondateur de ce site. Quant à ceux, prêtres ou simples baptisés, qui renient le Christ devant les hommes, nous savons ce que Jésus en dit: Lc 12, 8-9

Diffuser   Imprimer   
 
RéduireLes articles de la rubrique
 
  
dimanche 31 janvier 2016
Jésus = 3isa ?
Publié par Muhend-Christophe Bibb le dimanche 31 janvier 2016 / 13:24 :: 3817 Vues ::Article Rating:: Expression - Awal

L'imposture, vielle de 1400 ans, a permis au Coran de s’appuyer sur le Nouveau Testament et à l’islam de prospérer au dépend du christianisme.
Pourtant si ce « 3isa  » était Jésus aucun musulman n’aurait besoin de se convertir puisque, celui-ci étant un prophète annonçant la venue de Mahomet, ce sont les évangiles qui seraient alors une imposture.
Quand, dans les années 1980, sur demande du père Jacques Lanfry , j’ai participé à la traduction des évangiles en kabyle, celle du nom de Jésus en « 3isa » nous a tout de suite opposés. Pour moi les deux personnages n’étaient pas les mêmes. Nous avons fini par nous entendre sur l’adaptation du nom de « Yasu3 », le nom que donnent les arabes chrétiens à Jésus depuis les temps antéislamiques. Les traductions antérieures, il est vrai, ont toutes traduit Jésus en « 3isa ». Pourquoi ? Parce que la langue kabyle n’a que ce nom coranique qui s’en rapproche. Les protestants ont fait pareillement du reste. Or ce n’est pas un argument les noms propres ne se traduisant pas.
Napoléon reste Napoléon, en arabe, en chinois ou en turc, avec une prononciation phonétique quelque peu modifiée parfois.
Mais ce qui a renforcé ma réflexion ce sont les traductions du Coran dans les langues non européennes des pays musulmans, fort nombreuses maintenant. Jusque-là en effet l’interdiction de traduire le Coran s’appliquait. Elles traduisent logiquement 3isa… en 3isa. Mais alors pourquoi, dans les langues européennes, la tradition s’est imposé de traduire 3isa en Jésus ? Je reviendrai dans un second article sur cette question, si la rédaction de Reconquête le veut bien.
Puis, de manière décisive, je me suis interrogé sur ce qui nous distingue et qui fait notre singularité, quelle que soit la civilisation, orale ou écrite, sous toutes les latitudes, pour les vivants comme pour les morts. C’est bien sûr la carte d'identité.
Si l'homme concerné a disparu, on peut reconstituer sa carte d'identité, sauf bien sûr s'il n'a jamais été engendré par une femme. Si bien qu’une personne non historique, quoique légendaire (Pinocchio, Blanche-neige, Superman, Zorro), n’a pas de carte d’identité.
Est-ce que Jésus a existé? Oui répond l’histoire, et donc une carte d'identité peut être établie.
Est-ce que 3isa a existé? Nous verrons si nous pouvons établir sa carte d'identité historique.
Est-ce que Jésus = 3isa  comme le prétendent les musulmans? Oui si les deux cartes d'identité sont semblables et se superposent. Pas besoin de discours ou de sermon, il suffit de regarder les deux cartes d'identité pour s’en convaincre. De quoi se compose une carte d’identité?
- d'un nom et, éventuellement, d'un prénom;
- du lieu de naissance;
- de la date de naissance.
Regardons, d’abord, la carte d'identité de Jésus puis celle de 3isa. Chacun pourra comparer s'il s'agit bien de la même personne.
- Sur le plan historique Flavius Josèphe, Thallus, Suétone, Pline le jeune, Tacite, et d’autres, dont le Talmud, attestent de son existence…
- Tous les apôtres et les pères de l’Eglise, ainsi que tous les martyrs, l’ont attesté par leur vie.
- Les quatre évangiles nous renseignent sur sa vie, depuis sa naissance jusqu’à sa mort sur la croix.
- L’Ancien Testament l’annonce, dont la Thora et les Psaumes, reconnus par l’islam.
                                                                  
La carte d’identité de 3isa est-elle possible, à partir des éléments contenus dans le Coran ?
Le livre sacré de l’islam est daté du 7ème siècle, époque à laquelle six langues, proches du monde arabe et de sa langue, s’écrivaient : l’hébreu, l’araméen, le grec, le persan, l’arménien et le latin. Si le personnage de 3isa avait existé il serait bien étonnant qu’il n’y ait eu aucun écrit dans toutes ces langues. Or, en dehors du Coran, il n’y a rien. Les Hadiths, datés au mieux de la fin du 9ème siècle, ne sont pas recevables sur le plan historique, à juste titre.

Il ne nous reste donc que le Coran pour établir la carte d’identité de 3isa :
                                                                     
On voit bien que les deux cartes d’identité ne se recoupent pas dans les trois domaines essentiels : le nom, la date et le lieu de naissance.
Nous pouvons donc vérifier que Jésus s’est incarné dans l’histoire humaine, selon la formule de saint Paul en Thes. 2,7 : mais [il] s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme…
Qu’en revanche 3isa est un être désincarné qui n’a pas de consistance historique ; une composition pleine d’ambigüités, par ailleurs, de l’auteur du Coran qui s’est ingénié à rappeler Jésus dans des passages équivoques :
Coran 3,55 : "Ô 3isa, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t’élever vers Moi…"
Ou dans le verset 59 : "Pour Allah, 3isa est comme Adam qu’Il créa de poussière, puis Il lui dit “Sois” : et il fut. "
Dans la sourate 5, 171 : ô gens du Livre, n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites d’Allah que la vérité. Le Messie 3isa, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah, Sa parole qu’Il envoya à Marie et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas “Trois”."
Dans la sourate 43, 59 : Il (3isa) n’était qu’un Serviteur que Nous avions comblé de bienfaits et que Nous avions désigné en exemples aux Enfants d’Israël.
La vérification peut donc se faire aussi en demandant aux Juifs s’ils ont eu un prophète nommé 3isa, mais il semble que personne n’a pensé à le faire...
La plus grande habileté de l’auteur du Coran, pour subvertir et inscrire ce personnage dans la tradition chrétienne, a été de l’affubler du titre de « fils de Marie ». Par le prestige du nom de la toujours vierge le tour de passe-passe a totalement réussi, malgré le fait qu’elle soit confondue avec la Meriem sœur d’Aaron et de Moïse, fille d’Imran. Coran 3,35 et suivants : […] quand la femme d’Imran dit : “Seigneur, je T’ai voué en toute exclusivité ce qui est dans mon ventre. Accepte-le donc, de moi. […]Puis, lorsqu’elle en eut accouché, elle dit : “Seigneur, voilà que j’ai accouché d’une fille”; or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché ! […]“Je l’ai nommée Meriem, et je la place, ainsi que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable, le banni […] Son Seigneur l’agréa […], la fit croître […] en confia la garde à Zacharie.
L’auteur du Coran, à force de suggérer, finit par persuader le lecteur du Coran que  3isa = Jésus, alors qu’il est aussi fictif qu’un personnage de roman.
Joyeux Noël à tous avec Jésus enfant, la vraie Marie et avec Joseph, si superbement ignoré par l’auteur coranique. C’est qu’il ne cadre pas avec « le montage » réalisé avec 3isa dont le but est d’introduire une confusion fatale dans les esprits.


Moh-Christophe (publié dans Reconquête n° 323, de décembre 2015)

Commentaires
 
 
Accueil  |  Bibliographie  |  Persécutions  |  FORUM général pour tous  |  Mère QABEL  |  CONTACT
  Confidentialité   Conditions d'utilisation Copyright 2006 Notre Dame de Kabylie   
友情链接:6新葡京网站新葡京官网新葡京娱乐新葡京国际娱乐新葡京官方网站新葡京游戏新葡京集团新葡京网址澳门新葡京网新葡京网新葡京娱乐场新葡京官方网址新葡京注册新葡京国际新葡京开户澳门新葡京注册澳门线上新葡京澳门新葡京导航澳门新葡京手机开户澳门新葡京手机网址新葡京网站新葡京官网新葡京娱乐新葡京免费注册新葡京官方网站新葡京免费开户新葡京集团新葡京网址澳门新葡京网新葡京手机注册新葡京娱乐场新葡京手机开户新葡京会员注册新葡京国际新葡京会员开户