mercredi 28 juin 2017  
Accueil » Informations    Connexion   
Informations Réduire
Première « martyre chrétienne » en Arabie saoudite
Attentat dans une église de Bagdad: 58 morts et 78 blessés
WAJIHA, retenons le nom de cette Saoudienne
Le peuple de Lybie massacré par Kadhafi
Les 4 chrétiens devant le juge ce 28/11 en Algérie
La Croix est-elle sur le point d'être mangée par le Croissant en Orient?
Persécution en Grande-Bretagne de musulmans devenus chrétiens
Des voix s'élèvent pour dénoncer la persécution des chrétiens
Ce qu'a vraiment dit le pape en Afrique
EGLISE BRÛLEE A TIZI-OUZOU (Algérie)
La TAQIA en action devant évêques, pasteur, rabbin etc.
Harcèlement de la jeune Habiba Kouider
SILENCE!!! On tue des chrétiens en Inde, en Irak et...
Père Avril: 60 ans de sacerdoce
Situation des Chrétiens en Algérie
Informations sur les églises de BEJAIA par Mustapha
L'Algérie et la liberté de culte
LE MESSIE ET SON PROPHETE...
Il est tout sauf catholique, sauf chrétien fondamentaliste...
Respect au Pape
Le rabbin et le Messie
Un fils du Hamas converti au christianisme
L'insulte, autre forme de persécution, en France même
Jésus bafoué en France
Soudan appel à l'aide: chrétiens enlevés et crucifiés
Traduisez donc le Coran en berbère!
Attaque contre le pape François au Brésil
Le nouveau Forum est arrivé !! Venez vite le découvrir ...
Mahomet n'aurait pas existé, selon Muhammad Sven Kalish
ALGERIE : ENTREE EN APPLICATION DES LOIS SUR LES CULTES NON MUSULMANS
La Sharia et la loi Anglaise: Une Europe Affaiblie abandonne l’humanisme
Nouvel archevêque pour ALGER, en remplacement de Mgr Teissier
Procès d'un Egyptien demandant d'être reconnu chrétien ce 2/09
AFP: Les conversions au christianisme crispent les islamistes
La plus grande menace qu’a jamais connue l’Algérie…
"Bible" de 1500 ans trouvée?
Saint Augustin, fin des temps, signe de Jonas, conversion des musulmans
14 siècles après, on cherche toujours à islamiser la Kabylie
C'est pour rire : l'Algérie mieux que l'Enfer...
INVRAISEMBLABLE!
Après la mort de Jean-Paul II ...
En pays musulman la révélation: la tomate est chrétienne!
Un dialogue de sourds…
Le Pape va baptiser un musulman
Saint Augustin de Pavie à Souk-Ahras…
En religion pas de contrainte! (Coran sourate 2, 256)
Quand l'esclavage est toujours d'actualité
appel
Pakistan: Viol et assassinats de femmes et de jeunes filles chrétiennes
Culte chrétien empêché à TIZI OUZOU
Persécution des chrétiens au Pakistan.Voeux du Vatican pour la fin du Ramadhan
Merci à la Norvège qui interpelle l'Arabie Saoudite!
Les régimes arabes ont passé des années à spolier leurs pays
L'Arabie Saoudite veut expulser les travailleurs Coptes
Au Sri-Lanka qui persécute-t-on, au Maroc qui expulse-t-on?
Votation suisse: peur ou courage?
Le Vatican insiste sur la réciprocité dans le dialogue islamo-chrétien
Des Pieds-Noirs sont caillassés à Nîmes
Qui défend l'islam ?
« Pais mes agneaux… Pais mes brebis ! »
Malaisie: l'usage du mot "Allah" interdit aux non-musulmans et à l'Eglise catholique...
Loué sois-Tu Seigneur pour frère Charles
Le pape dénonce les persécutions contre les chrétiens
Nouveau procés de chrétiens en Kabylie
Ali Agça dit avoir abjuré l'Islam
Pakistan: persécutions (Complément à l'article du 02/08/09)
Soutien intellectuel envers les chrétiens d'Algérie
Les chrétiens, ex-musulmans, ne veulent plus se cacher
Assassinat d'un chrétien syro-catholique malgré le paiement d'une rançon
La Kabylie est punie...
Appel pour nos frères chrétiens du Maroc
I have e dream: une rencontre islamo-chrétienne à Riyad
La France et les présidents Algériens
ASIA BIBI a passé son 2ème Noël en prison
Le nouvel archevêque d'Alger
Le Vatican répond aux critiques concernant le baptême de Magdi Allam
L’évangélisation, appel à la liberté, le prosélytisme, contraire au christianisme
Une fondation contre l’évangélisation
Le Hamas saccage une église, une école et un couvent à Gaza
Mais on tue aussi des Algériens en Afrique du Sud
Bienvenu au Président Barack Obama...
Et un de plus, un!
Un Algérien, R. Nekkaz, ne veut plus de sa nationalité française
Le Dieu de la Bible est-Il celui du Coran?
Le cardinal Tauran au Pakistan pour ASIA
Irak : Les chrétiens sont abattus sur place (article mis à jour)
Mil Mougenot en concert le 26/05/07
Le COURAGE et la honte
Qui a peur des musulmans devenus chrétiens ?
L'ALGERIE épinglée pour les libertés religieuses
Un notable chiite dit tout haut ce que beaucoup pense tout bas
SACRILEGE: Profanation de l’Eucharistie en Malaisie
Un jeune marocain chrétien, condamné à 30 mois de prison, est tabassé en prison
Situation des chrétiens d'Algérie en 2012
Nomination du nouvel évêque de Constantine et d'Hippone
TUTTSRA INEM FELLANEGH !
L'Islamisme, l'évangélisation, le geste du Pape du 22/03 et l'Algérie
L'archevêque d'Alger, Mgr BADER demande l'abrogation de la loi de 2006
AGHRIBS, en Kabylie, ne veut pas du Salafisme
CONTRE INFORMATION
Chers amis et frères en Christ,
Nouveau déchaînement antichrétien au Nigéria: plus de 500 morts
Au Maroc évangéliser est un délit
Rencontrer Jésus… cœur à cœur !
2 millions d'Indonésiens quittent l'islam
Quand on admire l'Occident en Arabie Saoudite...
Les chrétiens de Gaza
Les BRÛLEURS algériens
Pakistan : six chrétiens tués pour avoir "profané" le Coran. Accusation sans fondement.
Le cardinal Tauran : "La communauté chrétienne est la plus persécutée au monde"
Aux visiteurs de bonne volonté.
Aman d laman, la foi passe par l'eau
À LINDA
Cent mille chrétiens sont assassinés chaque année en raison de leur foi
PITIE SEIGNEUR !!!
Avec les saints qui nous ont précédés
Bonnes fêtes de Pâques!!!
Incroyable: la peste noire en Kabylie!
Un musulman dénonce les persécutions antichrétiennes
Le père Ghislain Mulumbu nous a quitté.
RAMADAN, parlons en...
Association "le 3ème jour"
Islam et intelligence des musulmans
ALLELUIA!!! pour Noël et pour cette bonne nouvelle:
Je pleure avec vous...
Lettre ouverte à Luc Chatel, ministre de l'éducation
MISE AU POINT à "la christianophobie algérienne"
Un deuxième otage chrétien tué par les Talibans
Homélie de Mgr Rey sur les attaques médiatiques contre l'Eglise
À Dominique et à un certain nombre d’amis.
NUL N'EST DE TROP dans l'EGLISE
Diffusion de l'Appel des Chrétiens du Monde Musulman
Le Vatican et l'Islam...
Mgr Bernard Podvin : "N'oubliez pas les chrétiens d'Orient"
VOTATION SUISSE (suite)
Sa Sainteté Benoît XVI défend l’universalité des droits humains à l’ONU.
Nouvelle attaque meutrière contre les Coptes
Les 8 non-jeûneurs relaxés
Bonne nouvelle!
C'est ça... la jeunesse algérienne!
Congratulations, espérances et prières !
INVITATION À LA MEDITATION
Régenérer la société koweïtienne par des esclaves à peau blanche
ADIOS ALGERIA, VIVA ESPAÑA!!!
Gloire à Dieu et paix aux hommes de bonne volonté!
Le discours du pape à l'université de Ratisbonne.
Les autorités algériennes, en Kabylie, refusent la liberté de culte
Il y a ceux qui découragent et ceux qui encouragent.
20000 musulmans assiègent une église en Égypte
ACHARNEMENT sur les COPTES en EGYPTE
 Imprimer   
Titre de la rubrique Réduire

<<< INFORMATIONS >>>

Diffuser   Imprimer   
 
Les articles de la rubrique
 
  
lundi 1 août 2011
QUAND L'ISLAM DOMINERA EN FRANCE...
Publié par lalla jerjer le lundi 1 août 2011 / 06:32 :: 8844 Vues ::Article Rating:: Informations

 Ecoutons les musulmans "modérés": les pauvres, ils cherchent à se convaincre que leur religion n'est pas ce que leur montre la funeste réalité, ils se débattent dans des contradictions religieuses qui font peine à voir...

Bonne lecture.

>>>
Le malentendu est résumé par cet article de liberté :

L’islam enseigne dans ses préceptes la tolérance, la piété, le partage et l’amour du prochain et où chaque individu n’a de compte à rendre qu’au Créateur.

L’intolérance sera-t-elle encore au rendez-vous avec le mois sacré du Ramadhan ? C’est une question à poser de manière récurrente surtout qu’on se rappelle de la chasse aux sorcières, dignes du maccarthysme, de l’année dernière.
L’islam enseigne dans ses préceptes la tolérance, la piété, le partage et l’amour du prochain et où chaque individu n’a de compte à rendre qu’au Créateur. L’intrusion des intermédiaires qui s’auto-intronisent donneurs de leçons durant ce mois sacré est facilitée par l’absence de l’autorité de l’état, garant de la liberté individuelle et de la protection des personnes.
Les épisodes dangereux et en même temps grotesques du Ramadhan 2010 sont encore dans toutes les mémoires avec les histoires des déjeuneurs traduits devant la justice comme des malfrats. En suivant ce raisonnement, un malade ne peut prendre son traitement pour ne pas être la honte de son entourage ; un diabétique doit jeûner de force même si sa santé est en danger. Pourtant, le corps médical éclairé est intransigeant sur ce point. D’où la question : qui suivre, le médecin ou le charlatan d’un mois ?
Le dérapage de jour en jour plus visible vers le salafisme ne semble pas inquiéter outre mesure l’état qui cède de ses pouvoirs jusqu’à faire de la mosquée, lieu de prières et de recueillement, une arène politique et plus de propagande.
Il est confié à des imams un autre rôle qui n’est pas le leur et ensuite on se désole ou on s’étonne des résultats obtenus. L’état donne ainsi des signes de démission ou d’impéritie qui sont autant de signes de victoires qu’engrangent les islamistes. Les révolutions arabes doivent donner à réfléchir et personne n’a de leçon à donner à personne. La pratique religieuse reste une affaire personnelle, et les donneurs de leçons doivent commencer par eux-mêmes.

O. A.

 ùùùùùùùùùùùùù

Autre article, intitulé "les vieux démons se réveillent", pas moins:

Les mêmes vieux réflexes s’étaient immanquablement déclenchés plusieurs jours avant l’avènement du mois sacré.

La veille, Constantine, grouillant anormalement, donnait l’impression de se préparer à vivre un état de siège. Les boulangeries, les boucheries, les épiceries, les marchés de fruits et légumes, tous les coins de vente de denrées alimentaires, ont été littéralement dévalisés. Une frénésie d’achat, que des prix ubuesques n’ont pas entamée, s’était emparée de tous. Déjà, les retardataires n’ont pas trouvé de semoule. Cette denrée, nous dit-on, s’écoule sous le manteau. «On la vend aux amis et autres fidèles clients», dit, dépitée, une vieille dame. L’anarchie, constatent d’aucuns, est devenue atavique.

Chaque année, l’on a droit aux mêmes promesses impuissantes du ministère du Commerce d’exercer un contrôle sur les prix et sur la spéculation éhontée qui sévit impitoyablement durant le mois du jeûne, et aux mêmes éternelles recommandations de clémence par les imams, qui prêchent dans le désert… Hier encore, les chaînes devant les boulangeries étaient impressionnantes, et l’ambiance électrique. Chacun repartait avec une quantité de pain à nourrir tout un contingent, comme si l’on craignait quelque évènement catastrophique. Et pas seulement. La circulation automobile était féroce, à couper au couteau, qui plus est dans une ville éventrée par d’impérissables chantiers. Qui klaxonne, qui invective, qui vocifère, bref, la plupart des gens étaient affolés, survoltés, excités, d’humeur irascible avant l’heure. «C’est la disette, demain ?» observent malicieusement quelques badauds. «C’est pathétique», commentent d’autres. «Autres temps, autres mœurs », résume un vieux monsieur.     
 Farida Hamadou d'El Watan. Nous mettons là encore cet article car il risque de n'être plus consultable, par la suite

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

 Voici un autre aperçu tiré du journal Liberté encore ; tout l'article est à lire et nous le remettons ici au cas où il ne serait pas accessible par la suite: 

 LE RAMADAN de toutes les intolérances !

Le mois sacré est synonyme, chez nous [Algérie], de surenchères et d’excès tous azimuts. L’État, qui devrait jouer son rôle de pédagogue et donner le bon exemple, s’avoue, une nouvelle fois, impuissant devant les extrémistes qui imposent, encore, leurs desiderata.

Chaque année, de nouveaux rites, de nouvelles pratiques sont importés ou copiés via des chaînes satellitaires pour être imposés aux fidèles comme étant le vrai islam ! Chaque année, et à mesure que l’État recule devant les fanatiques, de nouvelles pratiques, de nouvelles habitudes sont imposées aux Algériens.
Cette année, le ministère des Affaires religieuses, pour ne pas trop s’attirer les foudres des salafistes, a pris deux décisions qui en disent long sur la frilosité des décideurs : les fidèles sont libres de choisir l’imam devant officier la prière des Tarawih (prières surérogatoires), d’une part, et d’autre part, la prière du Tahadjoud (prière de la nuit) est tolérée dans certaines mosquées. S’il est admis, chez tous les exégètes, que ces prières, comme tant d’autres pratiques religieuses, ne sont pas des obligations, les extrémistes veulent les imposer de force.
Le contrôle des mosquées, en principe confié aux Directions des affaires religieuses, n’a jamais été aussi effectif, tant il obéissait aux courants les plus extrémistes qui, à chaque fois, essayaient d’imposer leurs imams et leurs pratiques.
Mais, l’extrémisme ne s’exprime pas seulement au sein des mosquées où cela lui est possible. Il s’exprime surtout dans la rue. La chasse aux non-jeûneurs est redevenue à la mode et beaucoup de responsables locaux se prêtent allègrement à ce jeu.
L’intolérance s’exprime ouvertement durant ce mois, censé, au contraire être celui de l’entraide de la compassion et de la patience. Chez nous, les extrémistes veulent imposer leurs visions étriquées à toute une société et même à ses hôtes venus contribuer au développement du pays. Quel est le tort d’un chrétien, d’un bouddhiste ou d’un athée ? Doit-il impérativement quitter le pays pendant ce mois ou jeûner de force pour faire plaisir aux charlatans des temps modernes ? La religion, dans son ensemble, ne s’impose pas. C’est une question de croyance individuelle. La foi, chacun l’a, à sa façon. Et seul Dieu pourrait juger de la bonne foi des uns et des autres.
Le recul de l’État face à la montée en puissance des extrémistes ne date pas d’aujourd’hui et il suffit de constater son incapacité de mettre en place l’institution de “mufti de la République”, prévue depuis plusieurs années, pour s’en rendre compte.
Ces mêmes extrémistes sont, comme par hasard, aux commandes du commerce, informel surtout. Ce sont eux qui détiennent les marchés de gros, notamment des produits alimentaires. Ce sont eux qui ont fait plier, au printemps dernier, l’État qui voulait imposer les chèques pour les opérations commerciales. Ce sont eux qui dictent leurs lois en la matière, qui font flamber le marché à la veille du Ramadhan où ils vont réaliser le maximum de bénéfices. Ce sont eux qui ont menacé d’affamer le peuple après l’avoir appauvri.
Pour ces extrémistes, il est hors de question de payer des impôts à l’État. Ils préfèrent payer des “tchippa” qu’ils essayent, par tous les moyens de justifier, sachant que la religion interdit clairement ce genre de pratiques.
Partout, à travers le pays, les anciens terroristes, ayant bénéficié des grâces successives, ont blanchi leur argent dans le commerce informel et sont devenus un véritable monopole que même l’État ne peut déranger.
On ne le répétera jamais assez : l’extrémisme se renforce surtout des hésitations de l’État à assumer pleinement ses responsabilités.

 

Commentaires
Par flante yya le jeudi 4 août 2011 17:49
À propos de Ramadan s’il est joyeux pour certains, d’autres en garderont un souvenir douloureux : http://www.christianophobie.fr/breves/l%E2%80%99abominable-calvaire-d%E2%80%99une-jeune-chretienne-soudanaise-enlevee-par-des-musulmans?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29

 
 
Accueil  |  Bibliographie  |  Persécutions  |  FORUM général pour tous  |  Mère QABEL  |  CONTACT
  Confidentialité   Conditions d'utilisation Copyright 2006 Notre Dame de Kabylie